À la découverte de Terra Madre Salone del Gusto

15 Giugno 2022

Parallèlement au marché international et aux différents ateliers et activités, cette édition s’articulera autour de trois espaces représentant les domaines d’action de Slow Food qui permettront aux visiteurs de partager des idées, des projets et de découvrir ce que signifie le mot « Régénération » pour Slow Food dans le monde entier.

Biodiversité

La biodiversité selon Slow Food part de l’alimentation pour inclure la diversité culturelle, les connaissances traditionnelles et le travail des communautés dans les zones rurales. Lors de Terra Madre Salone del Gusto, la biodiversité occupera une place centrale au sein d’un espace d’exposition consacré à trois filières qui ont une résonnance particulière avec le thème de la régénération. Tout d’abord, grain, pain et farine, symbole de la régénération sociale. Le pain revêt notamment une connotation politique très forte. Avec la guerre en Ukraine, pays qui constitue un des principaux greniers du monde, et l’arrêt des exportations, plus de 50 pays du monde se trouvent face à un risque sans précédent de pénurie de farine. La guerre constitue une grosse menace pour la sécurité alimentaire mondiale et vient aggraver une situation déjà critique en raison de la crise climatique.

Les visiteurs pourront ensuite découvrir l’univers des légumineuses pour amorcer la régénération environnementale : des aliments simples et sans prétention qui cachent bien leurs incroyables vertus. On accorde aujourd’hui plus d’attention à ces étonnants végétaux ainsi qu’à leurs propriétés bénéfiques à la fois pour les humains et pour l’environnement. Les légumineuses ont non seulement une valeur nutritionnelle élevée, mais elles sont également importantes pour la fertilité du sol grâce à leurs propriétés de fixation de l’azote.

Enfin, les châtaignes et les baies sauvages nous permettent d’aborder la régénération des forêts : les châtaignes constituent une ressource importante pour les régions montagneuses et pour l’écosystème des vallées. Elles protègent l’intégrité écologique du paysage et les sols, préservent l’héritage des zones boisées et capturent le dioxyde de carbone.

Éducation

Slow Food a toujours tenté d’appliquer une approche innovante en matière d’alimentation et d’éducation au goût, en se basant sur l’éveil et l’entraînement des sens pour reconnaitre différents aspects liés à la nourriture, de la ferme à l’assiette. À Terra Madre, les délégués partagent leurs connaissances grâce à leurs projets et expériences personnelles, tandis que les enfants et familles participent à de nombreux ateliers et activités pour en savoir plus sur nos sols. Slow Food prépare, en collaboration avec le Jardin botanique de Turin, un parcours végétal construit comme un mandala qui accueillera les visiteurs à l’entrée de l’espace éducatif, en considérant qu’il s’agit du meilleur environnement possible pour enseigner l’alimentation. Ce jardin mandala représente un espace vert plein de synergies, un jardin urbain, un parterre de fleurs et un foyer de permaculture avec en son centre une étonnante forêt comestible !

Mobilisation

La mobilisation et les activités de militantisme ont toujours fait partie des piliers de Slow Food depuis ses débuts : le mouvement essaie en permanence de sensibiliser l’opinion publique et d’attirer son attention sur des sujets que les gouvernements reconnaissent enfin comme importants, notamment concernant les liens entre la production alimentaire et l’environnement. Au sein de cet espace, les visiteurs pourront découvrir les différentes campagnes de mobilisation menées par Slow Food, qui couvrent des sujets allant de la préservation des pollinisateurs à la nécessité de réglementer les nouveaux OGM en Europe. Les visiteurs pourront également participer à des ateliers créatifs organisés par le réseau Slow Food Youth.