Les dix (meilleures) raisons de venir à Terra Madre Salone del Gusto

27 Giugno 2022

Conférences, dégustations et ateliers sous le signe de la « Regeneraction » alimentaire

Cliquez ici pour obtenir votre accréditation presse

Plus de 3 000 agriculteurs, personnes indigènes, chefs, migrants et jeunes militants venus de 150 pays se rassembleront à Turin du 22 au 26 septembre 2022 pour participer à Terra Madre Salone del Gusto, le plus grand évènement international consacré à une alimentation bonne, propre et juste, autour du thème #RegenerAction. Le programme comprend des conférences de haute qualité, des ateliers pour les enfants et les familles, des espaces interactifs dédiés à la biodiversité, l’éducation et la sensibilisation, ainsi que des ateliers du goût et des repas partagés. L’intégralité du programme est disponible ici

Les dix meilleures choses à ne pas manquer !

  1. Le Marché international

Le Marché sera à nouveau le lieu phare de Terra Madre Salone del Gusto, rassemblant plus de 600 producteurs venus du monde entier. Les visiteurs pourront découvrir en exclusivité l’extraordinaire diversité gastronomique de chaque continent, réunie en un seul lieu. Les exposants ne sont pas de simples vendeurs, mais de véritables ambassadeurs d’une alimentation bonne, propre et juste et des campagnes internationales de Slow Food. Par leur travail acharné, ils défendent la biodiversité et les pratiques agricoles écologiques, protègent la fertilité des sols, respectent le bien-être animal, réduisent l’utilisation de produits chimiques de synthèse et refusent les OGM, incarnant ainsi un exemple vivant de la régénération.

  1. Conférences

Des experts, auteurs, philosophes, architectes et professeurs essaieront de définir, avec le public, les liens entre la régénération et le système alimentaire et la façon dont ce dernier peut répondre aux urgences climatiques, écologiques et sociales auxquelles nous faisons face. Le thème de la conférence « You, me, us: making a difference together » (Toi, moi, nous : faire une différence tous ensemble) consistera à étudier comment les citoyens du monde peuvent redonner de la valeur au système alimentaire grâce à leurs choix quotidiens, en nourrissant le monde de façon plus vertueuse et en se débarrassant d’un système toxique conditionné par des règles de marges et de profit. Parmi les intervenants de la conférence, on retrouve Raj Patel, économiste et chercheur en politique alimentaire ; Rupa Marya, professeur de médecine à l’University de Californie et défenseur de la « deep médecine » ; Michael Moss, auteur de Fat Sugar Salt: How the Food Giants Hooked Us, et Corinna Hawkes, professeure et directrice du Center for Food Policy at City à l’Université de Londres. LINK

  1. Pain, céréales et farine, symboles de la régénération sociale

Au sein de l’espace biodiversité, les visiteurs trouveront un vaste choix de pains, ainsi que les grains utilisés pour leur production : blé, maïs, manioc, seigle, boulgour, millet. Ils seront accompagnés des différents outils utilisés pour les transformer en pain : car la diversité ne se limite pas à des espèces végétales et des produits finis, mais englobe également les cultures qui les produisent et les conservent, ainsi que les outils utilisés pour broyer, étaler et cuire. Les produits élaborés à partir des céréales ont une signification particulière : du pain au couscous, du manioc à l’injera, ils permettent d’aborder le droit de s’alimenter en lui-même. Nous n’avons pas tous un accès garanti aux céréales. Lutter pour changer de paradigme est un symbole puissant de la régénération sociale et un défi dans lequel Slow Food est fortement engagé. LINK

  1. Le jardin éducatif

Slow Food a toujours tenté d’appliquer une approche innovante en matière d’alimentation et d’éducation au goût, en se basant sur l’éveil et l’entraînement des sens pour reconnaitre différents aspects liés à la nourriture, de la ferme à l’assiette. Slow Food prépare, en collaboration avec le Jardin botanique de Turin, un parcours végétal construit comme un mandala qui accueillera les visiteurs à l’entrée de l’espace éducatif, en considérant qu’il s’agit du meilleur environnement possible pour enseigner l’alimentation : le sol dans lequel poussent les aliments, l’eau utilisée, le rôle des pollinisateurs. Par la simple action de faire pousser un buisson de romarin, nous pouvons refaire le lien entre ces univers qui semblent si éloignés. Dans ce jardin mandala, les visiteurs accèderont à un espace vert plein de synergies, un jardin urbain, un parterre de fleurs et de permaculture, avec en son centre une étonnante forêt comestible ! LINK

  1. La Terra Madre Kitchen et la Slow Food Coffee Coalition

Dans la Terra Madre Kitchen, les visiteurs pourront déguster des plats venus du monde entier au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner, préparés par les chefs de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers et d’autres chefs. Un autre espace sera consacré à la Slow Food Coffee Coalition. À côté de la Terra Madre Kitchen, un espace interactif permettra d’apprendre comment saler des anchois, faire des gnocchis, faire fermenter des légumes et plein d’autres recettes à réaliser chez soi. LINK

  1. Atelier du goût : le paysage viticole d’Amérique du Sud

Les ateliers du goût permettent d’apprendre en dégustant et d’étendre les connaissances des participants tout en stimulant leurs sens et en écoutant les histoires personnelles qui se cachent derrière les produits dégustés. Cet atelier mettra en lumière une approche fascinante de la vinification, ciblée sur la production de vins de très grande qualité grâce à des pratiques agricoles durables, biologiques et biodynamiques. La Slow Wine Coalition, le réseau international qui réunit les acteurs du monde du vin, unis par leur passion pour un vin bon, propre et juste, se développe en Argentine, au Brésil, au Chili et au Pérou, où les producteurs ont fondé la Slow Wine Latam. LINK

7. Espace militant

La mobilisation et les activités de militantisme ont toujours fait partie des piliers de Slow Food depuis ses débuts : le mouvement essaie en permanence d’influencer les politiques publiques et d’attirer leur attention sur des sujets que les gouvernements reconnaissent enfin comme importants, notamment concernant les liens entre la production alimentaire et l’environnement. Au sein de cet espace, les visiteurs pourront découvrir les différentes campagnes de mobilisation menées par Slow Food, qui couvrent des sujets allant de la préservation des pollinisateurs à la nécessité de réglementer les nouveaux OGM en Europe. Les visiteurs pourront également participer à des ateliers créatifs organisés par le réseau Slow Food Youth. LINK

8. Street Art Tour du Parco Dora

La régénération de l’évènement commence par sa localisation. L’évènement de cette année aura lieu au Parco Dora, un grand parc situé en bordure du centre-ville de Turin, sur le site d’une ancienne aciérie. Il s’agit d’un lieu emblématique pour la ville de Turin et pour Terra Madre, qui témoigne du fait que les anciens sites industriels peuvent être transformés en espaces verts, pour le bénéfice des citoyens et de la planète. Le Street Art Tour du Parco Dora est une visite immersive des peintures murales qui recouvrent l’enceinte de ce site post-industriel. La visite commence à l’église Sacro Volto et se poursuit dans les 400 000 mètres carrés du parc, à travers les anciennes usines Fiat et Michelin et les infrastructures industrielles qui ont produit les structures en métal de la Mole Antonelliana, un des monuments emblématiques de la ville de Turin. Le parc est une véritable galerie d’art à ciel ouvert en constante évolution, où des artistes à la fois locaux et internationaux peuvent exposer leur travail. LINK

9. Repas partagés : Les Cheffes et le monde des pâtes

Ce repas partagé spécial est consacré au projet « Barbie » organisé par Pastificio Di Martino : une partie des recettes de la vente de la gamme de pâtes Barbie est reversée à Food for Soul, une organisation internationale qui met en œuvre des actions socialement responsables pour améliorer la santé humaine et celle de la planète. Parmi les cheffes participantes, Cristina Bowerman, seule cheffe étoilée (1 étoile Michelin à Rome sera présente. LINK

10. Du café dans la cuisine

Le café n’est pas une simple boisson, mais devient un ingrédient polyvalent à utiliser en cuisine. Cet atelier sera animé par un expert culinaire du centre de formation Lavazza. Les visiteurs pourront découvrir les secrets d’une expérience gastronomique complète, à commencer par l’assemblage de cafés subtil de iTierra! de Cuba. LINK

Cliquez ici pour découvrir le programme 

Vous trouverez ici une sélection d’images

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse 

Terra Madre Salone del Gusto est organisé par Slow Food, la ville de Turin et la région du Piémont, parrainé par le Ministère italien des Politiques agricoles, alimentaires et forestières, le Ministère italien de la transition écologique et l’Anci. Cette édition est rendue possible grâce à l’engagement d’entreprises qui croient aux valeurs et aux objectifs de la manifestation, notamment les partenaires officiels : Iren, Lavazza, Parmigiano Reggiano, Pastificio di Martino, QBA – Quality Beer Academy, Reale Mutua and UniCredit; Fondazione Compagnia di San Paolo, Fondazione CRT, Consulta delle Fondazioni di origine bancaria del Piemonte e della Liguria.